Au Canard Pékinois est un très ancien restaurant chinois de Lausanne qui a ouvert en 1996 et qui n’a jamais changé de tenanciers. On y trouve les mêmes plats classiques qu’ailleurs mais ils arrivent quand même à se démarquer des autres ce qui explique peut-être leur longévité parmi la pléthore de restaurants chinois existants.

Le restaurant est situé au centre, à la place Chauderon, facilement accessible à pied, en bus et même en train, la gare est à moins de dix minutes en bus. En voiture, il n’est pas évident de trouver une place à proximité mais au pire, il y a le parking payant de Chauderon.

L’établissement est très grand avec une terrasse donnant sur une cour intérieure. Il y a facilement au moins huitante couverts, voire cent. Le cadre est sympathique, chic, richement décoré, très typé, à la façon des « vieux » chinois comme le Fook Moon, l’Empire du Dragon ou le Dun Huang par exemple. Mobilier en bois, petites tables, grandes tables rondes, chaises ou banquettes, ambiance tamisée, couleurs rouge sombre et dorée. Il y a bien sûr un aquarium comme tout restaurant chinois qui se respecte mais ici, il est sous nos pieds !

La carte est longue, le choix vaste, ce qui n’est pas surprenant pour un chinois. Il y a un très bon choix de dim sum, des plats classiques et particuliers comme la sole entière vapeur, porc rôti « cha shao rou ». le poulet basilic « chiew chow » et leur fameux canard laqué.

Notez qu’il y a un joli choix de plats végétariens et une carte de thés très fournie

Exemple de prix : Plats du jour (21.50 chf), menus (52 à 94 chf), entrées (8 à 39 chf), plats (24 à 52 chf), desserts (4 à 17 chf), thé froid maison (7.50 chf), bière pression 25 cl. (5 chf), bière pression 50 cl. (8.50 chf), Coca 33 cl. (5.30 chf), Henniez 75 cl. (9.50 chf), café (4 chf).

Repas du 28 juin 2022

Repas entre amis, 4 personnes, un mardi soir, 19 heures avec réservation. Il y avait un peu de monde à l’ouverture du service, mais loin de la capacité maximum.

En entrée, nous avons pris des rouleaux sam si, 4 pièces (14 chf) et des raviolis vapeur « siu mai » au porc et crevette, 4 pièces (14 chf). Comme d’habitude, c’était très bon.

Au Canard Pékinois, Lausanne
Au Canard Pékinois, Lausanne

En plat, nous avons pris des travers de porc à la pékinoise (30 chf) que j’ai trouvé un peu sec, mais c’est le pêché mignon d’un de mes amis. Le poulet au basilic (33 chf) est l’un des plats favoris de mes deux autres amis et qui est aussi l’une des spécialités de la maison, j’aime beaucoup le goût cette sauce, un mélange équilibré entre un peu d’amertume, sucré et salé, en même temps corsé. Moi, j’ai pris la seiche frite au sel de piment (31 chf) qui est bon, mais pas autant qu’il y a une dizaine d’années. Nous avons accompagné nos plats de riz nature (4.20 chf) et de riz cantonais (5.50 chf). mention spéciale pour leur sauce piquante très parfumée qui n’est pas trop forte et avec beaucoup d’ail frit, 

Au Canard Pékinois, Lausanne
Au Canard Pékinois, Lausanne
Au Canard Pékinois, Lausanne

Pour résumer, Au Canard Pékinois reste une excellente alternative au très grand nombre de restaurants chinois actuel qui proposent tous un peu la même chose, vous allez payer un peu plus, mais vous aurez un service, un cadre et une cuisine que je pense mieux que la moyenne.

La cuisine est globalement bonne, je vais chez eux depuis des années, je n’ai pas souvenir d’avoir été déçu. Je prends rarement un dessert, car ils n’ont rien de particulier, tout au plus un sorbet pour rafraichir le palais. Je prends souvent le poulet au basilic qui est très bon, la viande est tendre (cuisse), un mélange de goûts très plaisant. La sole vapeur est sympathique aussi, un plat que l’on trouve de moins en moins. Les siu mai sont excellents, vraiment fait maison.

Le service est bon, pro, relativement rapide, nettement au-dessus de la plupart des restaurants asiatiques. il y a souvent des jeunes stagiaires qui sont en formation, parlant souvent qu’anglais mais les « anciens » sont là pour veiller au bon déroulement du service.

Faits rares pour un chinois, ils bénéficient du label « Fait Maison« . J’apprécie surtout cet endroit pour le côté fait maison de leur dim sum, cela se voit par la forme, couleur, texture et goût. Travaillant dans la restauration, connaissant particulièrement bien les produits asiatiques et connaissant bon nombre de patrons chinois, je ne sais que trop bien comment cela fonctionne.

Dernier repas chez eux : 4 avril 2022, 21 mars 2022

Au Canard Pékinois
Place Chauderon 16
1003 Lausanne
+41 21 329 03 23
www.au-canard-pekinois.ch

Crédit photo : foodaholic

Canard Pékinois, Lausanne
Canard Pékinois, Lausanne
Canard Pékinois, Lausanne
Canard Pékinois, Lausanne