Miss Miu, Zurich

Miss Miu, Zurich

sMiss Miu est un restaurant coréen à Zurich. Oublier le restaurant asiatique de taille familiale. Là, c’est du gros avec un management, concept, marketing à l’occidental bien mené, rappelant un peu les restaurants du Flon à Lausanne.

Il est situé à proximité de la gare sur l’Europa Allee.

L’établissement est grand, géant, il y a environ 150 couverts dedans et 80 en terrasse. Un cadre atypique dans une salle avec un très haut plafond où sont suspendus des luminaires et des tableaux. Un décor assez jeune, moderne, branché sans être trop bling bling.

Ils mettent un avant, une politique éco durable avec neutralité carbone, nourriture à empreinte carbone basse et anti-gaspillage avec TGTG. 

Ils sont ouverts tous les jours, non-stop, cuisine non-stop également. Vente à l’emporter. Livraison vis société tierce.

Une carte coréenne, fusion asiatique, très variée. Beaucoup de plats « social sharing », iron pot, bulgogi, bibmbap, soupes, bowls, shaved ice, cocktails.

Exemples de prix : edamame (7.50 chf), soupe coréene épicée (9.50 chf), bibimbap poulet (32.50 chf), bulgogi boeuf (33.50 chf), shaved ice & oreos (14 chf), eau 40 cl. (5 chf), Coca Zero 33 cl. (5 chf), café (4.70 chf).

Repas du 4 juin 2022.

Un samedi fanta gastronomique avec Moodaholic6, la trilogie du samedi avec trois restaurants :
Chapitre 1, Hongxi : découverte.
– Chapitre II, Miss Miu : déception.
Chapitre III, Sala of Tokyo : faillite.

Suite de mon aventure à Zurich, toujours en compagnie de ma famille.

N’ayant pas pu finir notre repas au Hongxi, nous sommes allés au Miss Miu continuer pour finir notre repas, de plus mon neveu voulait manger leur « shaved ice ».

Nous sommes arrivés vers 13 heures 40. La terrasse était bien pleine. Nous avons attendu à l’entrée pour que quelqu’un nous places. Nous étions en 2ème position, l’attente n’était pas longue, cinq minutes, mais les serveurs sont passés, pressés, sans un mot, à peine un regard. Petit moment de solitude, un petit mot « on arrive, un moment », ça ne coûte rien. 

Nous avons choisi de se mettre à l’intérieur, car il y faisait plus frais, vive la climatisation. Il y a du monde sans être plein, une clientèle jeune, quelques asiatiques.

Miss Miu, Zürich

J’ai pris un thé glacé aux fleurs d’hibiscus de 40 cl. (5.50 chf) qui était bon, rafraichssant, peu acidulé, pas trop sucré.

Miss Miu, Zürich

Nous avons testé un assortiment de sushis à partager, le « secret japanese pavillon », 12 pces (29.50). Attention, c’est un « Korean sushi collection with surprise« .

C’était trois californias de quatre pièces.  Boeuf bulgogi, kimchi mango et samgak teriyaki. La surprise, c’est que c’était servi sur une natte de bambou avec en dessous de la neige carbonique pour un effet de fumée.

C’était très joli, mais je n’ai pas trouvé bon. Le riz, la farce, rien de top. Grosse bouchée, viande sèche, riz pas assez cuit.

Miss Miu, Zürich
Miss Miu, Zürich

Le plat qui m’a le plus tenté, était le Poulet frit coréen « Late Sunset » (14.50 chf). Des ailes de poulet frites « coréen » nappées de gochujang et sauce artisanale.

C’était bon, bien frit, assez croustillant, viande tendre, mais la sauce ? Leur fameux « glazzing », c’est un peu de sauce au fond du pot, il faut donc presque tout manger avant d’y accéder. Super.

Miss Miu, Zürich

Nous avons aussi testé les bao au boeuf bulgogi « hyundai-ok » (14.50 chf), servi par paires, ils étaient fourrés au boeuf, oignon rouge, pickles de concombre et kimchi. C’était assez copieux, mais gustativement pas très gourmand.

Miss Miu, Zürich

Pour résumer, vraiment pas convaincu, l’endroit semble populaire, il y avait du monde, c’est un lieu branché « has to be », très « instagramable », mais niveau cuisine, rien de palpitant, c’était plus beau, que bon.

Miss Miu
Europaallee 48
8004 Zürich
+41 44 260 55 22
www.miss-miu.ch

Crédit photo : foodaholic