Ouvert en 1996, Le Myo est le premier restaurant japonais de Lausanne. J’y suis allé pour la première fois il y a environ 15 ans. Parmi les tops japonais de la région, bonne notoriété, beaucoup d’habitués, mentionné au Guide Michelin et noté 15/20 au Gault et Millau. Réservation conseillée, surtout les midis et les soirs en fin de semaine.

L’établissement est bien situé, au centre, dans un parc, proche de la Place Saint-François, à moins de cinq minutes à pied des bus et du métro. Places de parking à proximité.

Lors de chaque visite, l’accueil était rapide, souriant et chaleureux.

Le cadre est sympathique, simple et très lumineux avec ses grandes baies vitrées. L’établissement est petit avec 36 places, tables étroites, style comptoir et chaises hautes, un confort un peu particulier, assez bruyant quand c’est plein avec un certain manque d’intimité car l’aménagement est assez serré. Gros point positif avec une très grande et jolie terrasse ombragée de cent places avec vue sur le parc, le lac et les montagnes.

La carte propose surtout des sushis et sashimis avec quelques entrées, plats et un petit choix de desserts. Un choix de poissons assez varié mais néanmoins classique. Ils mettent en avant l’utilisation de poissons sauvages et des vins biodynamiques.

Exemple de prix : Soupe miso (8 chf), poulet teriyaki (42 chf), nigiris saumon (9 chf/2 pces), maki concombre (6 chf), fondant au chocolat (15 chf), menu du jour (32 chf). Minérale 50 cl. (5 chf)

Bien que leur cuisine soit bonne et généreuse, je mange surtout les sushis car ils sont petits et légers, les poissons et garnitures sont préparés le chef. J’adore leur maquereau (shimesaba), un goût fort, une chaire fondante, légèrement vinaigrée, je le préfère « non flambé », par contre, attention à votre haleine après ! La seiche (ika) est top aussi, une chair ferme au début puis visqueuse. La ventrèche de saumon (toro sake) est également sympathique, surtout flambé (aburi). Leur omelette (tamago) est peu sucrée, ferme et assez slongieuse, humide. J’ai été surpris par la texture du loup de mer (suzuki) qui était assez ferme, une légère mâche pas désagréable.

Une équipe nombreuse au nombre variable. Selon l’affluence, il peut y avoir jusqu’ à trois personnes en salle, trois au sushi bar et trois en cuisine. Un service sympathique, attentionné et décontracté.

Pour résumer, une adresse que je conseille vivement à tous les amoureux des sushis pour sa carte et la qualité de la cuisine, la vue est très belle mais je préfère le contenu de mon assiette ! Malheureusement pas pour toutes les bourses mais une fois de temps à autres, pourquoi ne pas craquer.

Mes derniers repas chez eux : 21 et 7 avril, 24 mars, 19 février 2022.

Le MYO
Esplanade de Montbenon
Allée Ernest–Ansermet 1
1003 Lausanne
+41 21 323 22 88
www.myo.ch

Crédit photo : foodaholic

Myo, Lausanne
Myo, Lausanne